Rechercher
  • arianedorion

L’envers du décor : les lieux dans le roman sentimental québécois des années 1940-1960

Mis à jour : janv. 31

Colloque fermé d’écriture, du 9 au 12 juin 2020, Stanstead


Réunissant 10 chercheures et chercheurs autour du thème L’envers du décor : les lieux dans le roman sentimental québécois des années 1940-1960, cet atelier d’écriture, animé par Matthieu Letourneux (Université Paris-Nanterre) a pour objectif la production d’un manuscrit collectif.

Table des matières provisoire et liste des participantes et participants :

Introduction : les enjeux liés à l’espace dans le roman sentimental

Chapitre 1. Milieux professionnels, milieux domestiques (Louise Bienvenue et Karol’Ann Boivin)

Chapitre 2. Les tensions entre ville, banlieue, région et campagne (Harold Bérubé et Marie-Pier Luneau)

Chapitre 3. Les lieux de sociabilité (parcs, plages, cinémas, restaurants, danses) (Karim Larose et Jean-Philippe Warren)

Chapitre 4. Les espaces exogènes (France, New York, Côte Est) (Pierre Hébert, Philippe Rioux et Michel Lacroix)

Chapitre 5. Un motif hautement symbolique : l’automobile (toutes et tous)

Conclusion


0 vue

Nous contacter

© 2020 Agence-école de l'Université de Sherbrooke

Vous êtes intéressée ou intéressé par les questions de genre, de fiction, d’émotion, de racialisation, de consommation et de stratification? Vous cherchez à comprendre la fonction sociale de l’imprimé populaire?

 

Vous avez des renseignements sur l’histoire des fascicules populaires au Québec, susceptibles de faire avancer la recherche?

 

Vous pouvez nous joindre en contactant : Marie-Pier.Luneau@USherbrooke.ca